Navigation – Plan du site

Chronique

Dominique Descotes
p. 2-3

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1L’année 2002-2003 a été marquée par plusieurs opérations du CIBP. Les amis du Centre ont été tenus au courant au fil des événements par les Lettres aux Provinciaux diffusées par le comité d’animation qui se réunit périodiquement à Clermont. Voici à présent une synthèse provisoire.

2La première est la tenue du colloque Blaise Pascal auteur spirituel, les 22 et 23 novembre 2002, qui a réuni à Clermont une quarantaine de pascalisants. Le colloque prolongeait celui que nous avons tenu il y a quelques années sur les Écrits sur la grâce, mais dans un sens moins strictement théologique. Le programme abordait les principales œuvres spirituelles de Pascal, le Mémorial, le Mystère de Jésus, l’Écrit sur la conversion du pécheur, et la Prière pour demander à Dieu le bon usage des maladies, mais aussi les Provinciales et les Pensées. On a regretté que les lettres aux Roannez n’aient pas pu être évoquées, et qu’un exposé sur les rapports de la spiritualité de Pascal et de celle de Fénelon ait dû être annulé à la dernière minute. Mais les thèmes fondamentaux ont été abordés, qui ont permis de combiner des perspectives vastes à des études littéraires des textes très précises. Plusieurs exposés portaient sur les influences qui ont marqué la spiritualité de Pascal, d’abord celle des textes pauliniens (Julie Higaki), et puis les « colorations oratoriennes », dont Philippe Sellier a montré la présence insistante dans les textes pascaliens. André Bord a évoqué l’évolution spirituelle de Pascal de 1652 à 1654, qui aboutit au Mémorial ; puis Geneviève Descamps a suivi le chemin qui mène dans la contemplation et le dialogue intérieur avec Jésus du Mémorial au Mystère de Jésus. Certains textes ont fait l’objet d’études particulières : Catherine Favereau a proposé une étude d’ordre stylistique de la réécriture de la Passion chez Pascal. Hélène Michon a étudié l’Écrit sur la conversion du pécheur. Laurent Thirouin, dans un exposé intitulé La santé du malheur, a éclairé la Prière pour demander à Dieu le bon usage des maladies à la lumière inattendue de Montaigne, et montré les rapports et les différences entre Montaigne et Pascal dans leur conception de la santé et de la maladie. Enfin, quelques communications ont cherché à établir des liens entre plusieurs œuvres : la théologie a eu sa part grâce à Martine Pécharman-Petit, qui a présenté une étude dense, comme à son habitude, de l’usage de la prière selon Pascal. Avec son ampleur de perspective accoutumée, Jean Mesnard a montré l’unité de fond des Provinciales et des Pensées, qui sont trop souvent opposées, par le biais de leurs thèmes spirituels communs. Enfin, j’ai achevé le colloque en évoquant les paradoxes spirituels dans l’œuvre de Pascal.

3Pour poursuivre l’étude des différents aspects de l’œuvre de Pascal, le CIBP prépare, avec l’UMR 5037, dirigée par Antony McKenna, un colloque qui sera consacré à son épistémologie. Les circulaires de notification seront prochainement diffusées.

4Le séminaire sur les Pensées se poursuit, à son allure de sénateur, à raison de trois ou quatre fragments par séance de quatre heures, partie à Clermont, partie à Lyon, toujours avec le même intérêt. L’équipe qui se réunit parfois contre vents, marées et grèves de la SNCF, s’est enrichie de plusieurs membres, qui apportent des contributions variées. Les comptes rendus polycopiés ou électroniques sont actuellement diffusés auprès d’une cinquantaine de correspondants, qui commencent à prendre l’habitude de transmettre des remarques, ce qui apporte aux discussions des prolongements très enrichissants. La seconde synthèse des travaux fait l’objet de l’un des articles du présent numéro. Les remarques sont toujours les bienvenues. Il est possible de recevoir les procès-verbaux partiels, soit sur papier, soit par courrier électronique, sur simple demande. Les synthèses peuvent aussi être consultées sur le site Internet du CERHAC.

5À Clermont s’est aussi déroulé le troisième volet du séminaire Port-Royal et la société du XVIIe siècle, qui portait sur Port-Royal et le monde des lettres. Il a compris des exposés de T. Gheeraert, dont la thèse récente sur la poésie à Port-Royal est actuellement disponible. J. Plainemaison a présenté une conférence sur Pascal polémiste, qui fait suite à la réédition de ses articles sur cette question. D. Madelenat est aussi venu présenter de manière très vivante le Port-Royal de Sainte-Beuve. A. Cousson, qui prépare actuellement une thèse, a présenté une partie de ses travaux sur L’expression de l’intime dans les écrits biographiques des religieuses de Port-Royal. Le séminaire se poursuivra l’an prochain sur les questions théologiques et les ennemis de Port-Royal.

6Le CIBP a aussi poursuivi son travail de publication. Le second volume de la série consacrée à Pascal publiée par le CERHAC aux Presses Universitaires Blaise Pascal, réunit les articles de Jacques Plainemaison sur Pascal polémiste. Il sera prochainement suivi par la thèse de J. Higaki sur Pascal et Péguy, et une réédition des Courriers du CIBP 16 et 18, qui présentaient les actes des journées de 1994 et 1995 sur les Pensées et les Provinciales. Les publications électroniques continuent aussi. Les actes du colloque Le droit à ses époques : De Pascal à Domat sont sortis sous forme de CD-Rom PC mis au point par Gilles Proust, et publiés aux Presses universitaires Blaise Pascal, accompagnés d’une abondante iconographie et de plusieurs documents connexes, notamment l’article sur la maison de Domat à Mirefleurs, publié il y a quelques années dans le Courrier du CIBP.

7L’enrichissement du fonds pascalien de la Bibliothèque se poursuit également. Le CIBP vient de faire l’acquisition de plusieurs originaux des réponses du P. Nouët aux Provinciales, la Lettre écrite à une personne de condition sur la conformité des reproches et des calomnies que les jansénistes publient contre les Pères de la Compagnie de Jésus avec celles que le ministre Du Moulin a publiées devant eux contre l’Eglise Romaine dans son livre des Traditions, imprimé à Genève en l’année 1632, et les Réponses à l’onzième Lettre des jansénistes, à la douzième, à la treizième, à la quatorzième et à la quinzième Lettre des jansénistes. Avant d’être remis à la Bibliothèque de Clermont, qui, conformément aux statuts du CIBP, en devient naturellement propriétaire, des photographies de ces opuscules ont été prises et enregistrées sur deux CD-Rom.

8Une manifestation pascalienne particulièrement brillante a eu lieu à Rome au début de l’année universitaire. Les 11 et 12 octobre 2002, à la Libera Università Maria SS Assunta s’est déroulé un très beau colloque sur « les Pensées de Pascal : du dessein à l’édition », magistralement organisé pour Studi Francesi par Benedetta Papasogli, au cours duquel les pascalisants italiens et français ont confronté avec beaucoup de fruit travaux et méthodes. Le vendredi 11 octobre, les séances ont été ouvertes par une allocution de Lionello Sozzi. Puis, sous la présidence de Jean Mesnard, Philippe Sellier est entré dans les desseins de Pascal apologiste par une brillante analyse littéraire des « leçons de la Lettre pour porter à rechercher Dieu ». J’ai ensuite abordé la question de l’ordre dans les Pensées ; enfin Carlo Ossola (Collège de France), a présenté une vue d’ensemble dall’edizione Brunschvicg all’edizione Chevalier. Le lendemain matin, poursuivant sa recherche sur la cohérence des liasses de papiers classés par Pascal, Laurent Thirouin a présenté le cycle du divertissement. Puis Benedetta Papasogli a proposé une étude toute en finesse de l’espace manuscrit du fragment Infini rien. L’auditoire a été ramené aux questions d’édition au cours de l’exposé de Carlo Carena (Edizioni Einaudi), qui a présenté un ample état des problèmes concrets posés aux traducteurs qui ont entrepris de rendre les Pensées en langue italienne. Enfin, Jean Mesnard a clos le colloque par une étude intitulée Achèvement et inachèvement dans les Pensées, qui a constitué une sorte de synthèse de l’ensemble des travaux. L’ambiance du colloque a été très cordiale, et les discussions denses. Benedetta Papasogli était même parvenue à assurer aux congressistes un temps superbe, qui a achevé de faire de ces journées un véritable enchantement. Les actes de ce colloque seront publiés dans un numéro spécial de Studi francesi. Il s’avère que l’Italie est aujourd’hui devenue l’un des plus importants foyers d’études pascaliennes. En témoigne l’initiative de l’Université de Catane, qui organise le 21 octobre 2003 une journée d’étude au cours de laquelle seront présentés des exposés sur Pascal et l’apologétique, Descartes et Pascal, Pascal savant, et les Pensées.

9Un événement regrettable va prochainement marquer bientôt l’histoire du CIBP : le départ à la retraite de Claude Perrot, qui depuis plusieurs années a géré le fonds du CIBP avec la gentillesse et la compétence que tous les visiteurs de la Bibliothèque ont appréciées. Claude Perrot, qui a pris il y a quelques années la succession de Caroline Durand, s’est fait apprécier de tous, et elle conserve des amis durables parmi les pascalisants étrangers qu’elle a aidés dans leurs recherches à Clermont. L’intérêt qu’elle a su apporter à l’exploration et à la conservation du fonds pascalien de Clermont n’est comparable qu’à celui qu’elle a apporté aux séances du séminaire sur les Pensées. Les profonds bouleversements que va subir, dans les années à venir, la structure de la BMIU ne nous permettent pas encore de savoir comment la suite sera assurée. C’est donc au nom de tous les amis et correspondants du Centre International Blaise Pascal que cette chronique lui transmet les remerciements et l’amitié de tout le réseau des pascalisants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Descotes, « Chronique », Courrier du Centre international Blaise Pascal, 25 | 2003, 2-3.

Référence électronique

Dominique Descotes, « Chronique », Courrier du Centre international Blaise Pascal [En ligne], 25 | 2003, mis en ligne le 02 décembre 2015, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://ccibp.revues.org/525

Haut de page

Auteur

Dominique Descotes

CERHAC. Université Blaise Pascal

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Centre international Blaise Pascal

Haut de page
  • Logo Université Clermont Auvergne
  • Logo PUBP (Presses Universitaires Blaise Pascal)
  • Logo MSH Clermont-Ferrand
  • Logo IHRIM (Histoire des représentations et des Idées dans les Modernités)
  • Logo POLEN (Pôle éditorial numérique de l'Université Clermont Auvergne)
  • Logo BCU (Bibliothèque Clermont Université)
  • Revues.org