Navigation – Plan du site

Chronique

Dominique Descotes
p. 1-2

Texte intégral

1Notre précédent Courrier du CIBP n’a pu annoncer que par un entre filet de dernière heure le décès du Professeur Yoichi Maeda, le 22 novembre 1987. L’Académie française venait de reconnaître le rayonnement de son œuvre en lui décernant son grand prix de la francophonie. Le CIBP perd en lui un de ses membres fondateurs ; il devait lui rendre hommage au nom des pascaliens du monde entier, tous conscients de perdre en lui un maître dont les travaux font désormais partie du patrimoine commun des chercheurs et des amis de Pascal. Ayant été moi-même l’étudiant de M. Maeda à l’époque où il professait à la Sorbonne un cours sur la « méthode rédactionnelle » de Pascal d’après le manuscrit des Pensées, je garde encore le souvenir de son enseignement souriant, mais toujours précis et rigoureux, et de sa manière si féconde d’analyser les corrections et les ratures de Pascal au travail ».

2M. Jean Mesnard et M. Tetsuya Shiokawa ont bien voulu accepter d’évoquer, dans ce numéro, la mémoire du Professeur Maeda.

3Le colloque et le voyage culturel au Japon de septembre et octobre 1988 aura sans doute commencé lorsque ce Courrier parviendra à nos correspondants. Il sera un hommage d’un autre genre à M. Maeda, dont il prolongera l’action, l’œuvre et la réflexion sur la rencontre des cultures d’Orient et d’Occident. Nous avons eu à plusieurs reprises la joie de revoir nos amis Japonais et Coréens nous rendre visite : rappelons-nous le colloque « Méthodes chez Pascal » de 1976, et tout récemment encore, la journée consacrée à Pascal par l’Association internationale des Études françaises au Collège de France. Nous espérons bien qu’en 1990, sur « Droit et pensée politique », le même mouvement se reproduira. Avec le colloque « Pascal, Port-Royal, Orient, Occident.., ce sont les occidentaux qui vont entrer dans la réalité japonaise. La délégation européenne (accompagnée d’ailleurs de quelques représentants du Nouveau Monde) comprend une cinquantaine de membres, dont une vingtaine de correspondants du CIBP, des membres fondateurs jusqu’aux plus jeunes recrues. Du côté oriental, Japonais et Coréens seront sans doute en nombre équivalent. Comme l’indique M. Mesnard dans la dernière circulaire conjointe de la Société des Amis de Port-Royal et du CIBP, « la composition du public s’harmonisera parfaitement avec le thème » de ce colloque qui fait lui-même partie de son propre sujet. Les discussions se dérouleront du 27 au 29 septembre à l’Université de Tokyo. Mais nos amis Japonais ont aussi travaillé, grâce à la coopération de plusieurs universités, à donner à la réflexion des visiteurs une matière vivante, par des excursions, des conférences, des manifestations artistiques et une rencontre avec le chancelier de l’Université du Japon. Que Pascal et Port-Royal soient le sujet d’une collaboration et d’une rencontre de cette ampleur nous dispense d’insister trop longuement sur la « croissance du CIBP ». Aussi attendrons-nous de l’alerte plume de Madame Thérèse Goyet, pour notre Courrier n° 10, un compte rendu qui saura nous communiquer l’esprit des lieux.

Sur l’accroissement documentaire du CIBP

4Le Courrier n° 8 faisait état de notre projet de faire à plus ou moins long terme du CIBP le point de passage obligé pour les chercheurs pascaliens, et de la campagne d’acquisition de microfilms qui a été inaugurée par Thérèse Goyet et moi-même à cet effet. À côté de la liste indicative des premiers achats, nous annoncions la poursuite de cet effort en direction des grands recueils de la tradition pascalienne. Grâce à l’aimable concours de plusieurs bibliothèques, la Bibliothèque Nationale, la Bibliothèque Mazarine et la Bibliothèque Municipale d’Avignon, nous avons pu continuer ce que nous avions commencé avec la Bibliothèque de Montpellier. Notre fonds pascalien s’est donc accru d’un certain nombre de microfilms, qui permettent au CIBP de proposer à ses visiteurs la lecture de documents fondamentaux qui ne se trouvent, en originaux, que dispersés en divers points de France. Nous donnons ci-dessous la liste de ces acquisitions, avec la référence de chaque recueil dans l’édition des Œuvres complètes de Pascal par Jean Mesnard, 1, Bibliothèque européenne, Desclée de Brouwer (1964).

5En provenance de la Bibliothèque Nationale, trois recueils importants : le « troisième recueil Guerrier », (BN, fonds franç., n° 13913, Mesnard 1, p. 331), le « Recueil Théméricourt » (BN, fonds franç., rf 12 988, Mesnard 1, p. 335) et le « Recueil de l’Oratoire de Paris »,. (BN, fonds franç., n° 20 945, Mesnard, 1, p. 367).

6La Bibliothèque Municipale d’Avignon nous a communiqué le « Manuscrit d’Avignon » (Bibl. du Musée Calvet, n° 1 875, Mesnard 1, p. 300).

7C’est de la bibliothèque Mazarine que provient l’apport le plus important avec une grande partie des « Recueils de Saint-Jean d’Angély » (imprimés et manuscrits), « entrés à la Bibliothèque Mazarine le 9 avril 1902 avec toute une collection d’imprimés léguée par Prosper Faugère » (Mesnard, 1, p. 279). En voici la liste :

861 297, (Recueil d’ouvrages sur la grâce) (Mesnard 1, p. 282).

961 298, (Recueil de pièces sur la grâce et les cinq propositions) (Mesnard 1, p. 283).

10A 17 120, Recueil de diverses pièces sur le sujet de la signature du formulaire. Second volume, contenant aussi quelques autres pièces sur le sujet de Jansénius et contre ses défenseurs (Mesnard 1, p. 285).

11A 17 126, Recueil de diverses pièces concernant le livre de La Fréquente Communion de M. Arnauld, docteur de Sorbonne, et la proposition extraite de sa Seconde lettre écrite à un duc et pair (Mesnard 1, p. 285).

12A 17 125, Recueil de diverses pièces concernant les papes, leurs bulles et la question de l’infaillibilité (Mesnard 1, p. 286).

13A 17 123, (Recueil de pièces concernant les négociations préparatoires à la paix de l’Église et l’attitude des quatre évêques, avec quelques pièces relatives au différend entre l’évêque de Beauvais et son chapitre) (Mesnard 1, p. 286).

14A 17 119, Recueil de diverses pièces concernant les miracles de la Sainte-Épine de Port-Royal et les religieuses de ce monastère (Mesnard 1, p. 287).

15A 17 121, Recueil de diverses pièces concernant M. Henry de Gondrin, archevêque de Sens, M. Nicolas Pavillon, évêque d’Alet, et M. Jean du Verger de Hauranne, abbé de Saint-Cyran (Mesnard 1, p. 288).

16A 17 124, (Recueil de pièces polémiques relatives aux Jésuites) (Mesnard 1, p. 289).

17À terme, ces acquisitions constitueront à Clermont un fonds pascalien unique ; la campagne ne doit donc pas s’arrêter à ce point. Nous comptons sur nos correspondants pour nous suggérer de nouvelles pistes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Descotes, « Chronique », Courrier du Centre international Blaise Pascal, 9 | 1987, 1-2.

Référence électronique

Dominique Descotes, « Chronique », Courrier du Centre international Blaise Pascal [En ligne], 9 | 1987, mis en ligne le 07 décembre 2015, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://ccibp.revues.org/446

Haut de page

Auteur

Dominique Descotes

CERHAC, Université Blaise Pascal

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Centre international Blaise Pascal

Haut de page
  • Logo Université Clermont Auvergne
  • Logo PUBP (Presses Universitaires Blaise Pascal)
  • Logo MSH Clermont-Ferrand
  • Logo IHRIM (Histoire des représentations et des Idées dans les Modernités)
  • Logo POLEN (Pôle éditorial numérique de l'Université Clermont Auvergne)
  • Logo BCU (Bibliothèque Clermont Université)
  • Revues.org