Navigation – Plan du site

Pascal et sa famille dans les fonds d’archives d’Auvergne

Jean Mesnard
p. 11

Entrées d’index

Mots-clés :

Pascal, famille, archives
Haut de page

Texte intégral

1Les divers fonds d’archives conservés en Auvergne, et principalement à Clermont-Ferrand, ont commencé à être exploités pour la connaissance de Pascal au XIXe siècle. Plusieurs érudits y ont fait de belles découvertes : J.-B. Bouillet, « inventeur » de l’acte de baptême de Pascal (1840), Benoît Gonod, Ambroise Tardieu, A. Bellaigue de Bughas, Élie Jaloustre (auteur d’une importante série d’études sur les proches parents de Pascal), Albert de Remacle (qui a publié, dans le précieux petit volume Blaise Pascal, quelques souvenirs sur lui et les siens, Clermont-Ferrand, 1923, une généalogie détaillée de la famille Pascal), Albert Ojardias (qui a notamment complété par des notes manuscrites la généalogie précédente, voir Bibl. Municipale de Clermont-Ferrand, R 5454), Gilbert Rouchon, et le travail se poursuit. Il est d’ailleurs loin d’être achevé, et nulle part les possibilités de découvertes, peut-être importantes, ne sont plus grandes.

2Une recherche systématique devrait commencer par une bibliographie des travaux qui ont publié ou exploité, à propos de Pascal, de sa famille et de ses amis, les documents de ces fonds. Parallèlement, il y aurait lieu de vérifier que ces documents sont toujours présents, d’autant plus que certains d’entre eux ont été déclassés et se trouvent, par exemple, joints aux précieuses notes rassemblées par Gilbert Rouchon (Arch. dép. du Puy-de-Dôme. 4 F 209 à 216). Ces notes, pour la plupart inédites et parfois venues à un haut degré d’élaboration, sont une véritable mine de renseignements et fournissent un fil conducteur pour s’orienter dans les fonds ou les séries d’archives.

3Quelques mots sur les trois fonds réunis à Clermont-Ferrand.

4Aux Archives départementales du Puy-de-Dôme, les recherches sont principalement à mener dans la série E (Familles et affaires privées). La sous-série 2 E (Familles) mériterait d’être dépouillée entièrement. On y trouve en particulier le remarquable fonds Champflour (2 E 348 à 510), où ont déjà été relevées plusieurs mentions d’Étienne Pascal (à propos de « prêts au roi » où interviennent aussi les financiers Tubeuf et Aragonnès), où figure une série de lettres du temps de la Fronde qui a paru mériter la publication, où pourtant beaucoup de travail reste à faire. La sous-série 5 E renferme les minutes notariales, dont le dépôt est en cours et déjà fort avancé. Toutes les minutes du XVIIe siècle ne sont pas conservées (il ne reste à peu près rien du notaire Devincembourg, qui fut celui des Pascal avant leur installation à Paris, et même au-delà) ; mais ce qui subsiste, sans avoir encore été beaucoup exploité, devrait enrichir considérablement notre connaissance des Pascal, des Begon, des Périer, et aussi de familles amies, notamment de Domat. Sur ces minutes peut se fonder, d’une manière plus générale, une étude de la société clermontoise, à partir de laquelle pourraient se dégager les caractéristiques de la vie intellectuelle.

5On attendra moins de la série C (Administration, Intendance), dont l’exploration est toutefois facilitée par l’existence d’un inventaire relativement détaillé (7 vol. 1893-1937), s’achevant par un index des noms propres dont il conviendrait de tirer largement parti. La part qui concerne le XVIIe siècle est malheureusement assez mince. On pourrait en dire autant des sous-séries C bis et Q bis (fonds de contrôle et d’enregistrement) ; mais des sondages mériteraient d’être faits, par exemple pour la paroisse de Cournon, où les Pascal et les Périer avaient leurs maisons de campagne.

6Les séries ecclésiastiques (G pour le clergé séculier, H pour le clergé régulier) sont, elles aussi, pleines d’intérêt ; de même que celles qui concernent le présidial et la cour des aides.

7Autre fonds : les Archives communales de Clermont-Ferrand. Fonds double à la période qui nous intéresse, puisque Clermont et Montferrand sont des villes distinctes. On y trouve les registres paroissiaux, où des dépouillements fructueux peuvent encore être opérés ; les registres de délibérations du Bureau de la ville, beaucoup trop négligés jusqu’ici : beaucoup de membres de la famille Pascal et de familles alliées ont été échevins et interviennent lors des délibérations ; il est d’ailleurs intéressant de savoir quels problèmes se posaient aux clermontois à l’époque : celui de l’éducation était l’un des principaux. Ces archives contiennent aussi des Pièces justificatives de comptes (séries P .J .) où abondent les quittances autographes (une de Pascal entièrement autographe dans le fonds de Clermont ; une signée de lui dans le fonds de Montferrand) : il est peu des proches parents de Pascal dont n’apparaisse quelque reçu. Voilà encore un ample terrain à défricher.

8Le dernier fonds est celui des Archives hospitalières. On devrait beaucoup en attendre puisque Pascal lui-même et plusieurs de ses proches ont été des bienfaiteurs de l’Hôpital Général, et que Marguerite Périer a légué à cet établissement ce qui restait des biens de la famille. Les résultats ne répondent malheureusement pas tout à fait à l’attente, une partie du fonds ayant disparu. Des contrôles sont cependant à faire.

9Espérons que la brillante série des chercheurs clermontois se prolongera, ce qui n’empêche pas des pascalisants plus lointains de prendre aussi la relève.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Mesnard, « Pascal et sa famille dans les fonds d’archives d’Auvergne », Courrier du Centre international Blaise Pascal, 2 | 1980, 11.

Référence électronique

Jean Mesnard, « Pascal et sa famille dans les fonds d’archives d’Auvergne », Courrier du Centre international Blaise Pascal [En ligne], 2 | 1980, mis en ligne le 23 novembre 2015, consulté le 19 août 2017. URL : http://ccibp.revues.org/398 ; DOI : 10.4000/ccibp.398

Haut de page

Auteur

Jean Mesnard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Centre international Blaise Pascal

Haut de page
  • Logo Université Clermont Auvergne
  • Logo PUBP (Presses Universitaires Blaise Pascal)
  • Logo MSH Clermont-Ferrand
  • Logo IHRIM (Histoire des représentations et des Idées dans les Modernités)
  • Logo POLEN (Pôle éditorial numérique de l'Université Clermont Auvergne)
  • Logo BCU (Bibliothèque Clermont Université)
  • Revues.org