Navigation – Plan du site

D’une année sur l’autre réflexion

Thérèse Goyet
p. 10

Entrées d’index

Mots-clés :

Pascal, CIBP
Haut de page

Texte intégral

1Arithmétique ou thématique, notre dépouillement ne rend pas complètement compte de la richesse de vos suggestions. Aussi allons-nous conserver pour un usage ultérieur vos réponses, telles quelles, dans nos archives.

2Les archives du CIBP : les voilà commencées, si peu que nous ayons eu de temps et de moyens d’exister. Le temps ? Votre confiance et votre détermination le mettent à notre disposition autant qu’on peut en être humainement assuré. Quant aux moyens, la lecture des statuts que nous vous apportons cette année, peut inviter au long espoir et aux vastes pensées. Ces statuts inscrivent dans le droit en tant que nos finalités propres, les trois intentions que formulait notre premier Courrier : fonction conservatoire à l’égard du patrimoine significatif ; relation de correspondance internationale ; incitation dynamique aux recherches pascaliennes. Vos réponses précisément, remplissant la fonction médiane, nous attachent aux deux autres actions. D’une part l’enracinement en terre profonde, d’autre part le déploiement dans l’espace : rythme naturel de la respiration.

3Mais nous n’avons pas la taille du géant Antée. Cela se voit à la modestie de ce second numéro du Courrier qui même ne tient qu’une partie des promesses faites dans le premier. De cette « physionomie régionale de Pascal » que nous gardions en attente en 1979 par prudence budgétaire, nous donnons seulement l’article de M. Jean Mesnard sur les ressources des Archives d’Auvergne. La recension du « fonds Pascal » ancien dont l’exposition de 1976 avait montré la richesse, premier volet du grand inventaire désiré, il ne nous parait plus utile de la publier ici. Mais cela n’est point un abandon. Seulement le temps nous paraît maintenant proche où cette recension entrera comme le noyau originel dans un fichier informatisé à la capacité illimitée : le second pas, que nous promettions pour 1980, est donc bien franchi.

4Le troisième doit être beaucoup plus grand. En effet notre voie se trace peu à peu. Elle tend vers ce que vous souhaitez dans un consensus profond sous des expressions diverses, selon la mesure que nous prenons de mieux en mieux de nos possibles.

5Par exemple : nos correspondants ont été unanimes à souhaiter la continuation d’une information régulière par le moyen d’un bulletin périodique. Or il s’est produit assez d’événements dans ce premier âge du CIBP pour que la chronique méritât de vous en être adressée. Une petite majorité s’est dessinée pour une périodicité annuelle (personne n’a demandé qu’elle soit moindre !) : c’est juste ce que notre équipe de Clermont a les moyens de réaliser. Faut-il que ce Courrier s’efforce de devenir une grosse revue littéraire et scientifique par la publication régulière d’articles de fond ? Peu de vous en proposent pour leur compte, et, les différentes options de la question III ne s’excluant pas les unes les autres, une nette préférence se montre pour un service d’information surtout bibliographique. Le CIBP ne s’annonce donc pas comme un producteur - si l’on peut dire - ès sciences pascaliennes, mais comme un lien fédérateur et un lieu de rencontres pour les personnes qui ont formé leur vocation pascalisante indépendamment de lui. L’intuition d’amitié dont parlait notre premier Courrier à sa première page se confirme donc comme intention directrice.

6Que les moyens arrivent selon les fins qu’on poursuit, on trouverait dans la langue française plusieurs proverbes pour le dire. Proverbes malicieux et surtout toniques. Nous espérons donc les moyens appropriés à nos fins. Moyens financiers afin d’accroitre matériellement notre banque des données et d’en organiser l’analyse informatique ; moyens surtout d’un personnel compétent dont le dévouement nous soit sûrement et durablement assuré. Nous en tenons un commencement.

7Un domicile dans un bel hôtel de la rue qui justement a reçu le nom de Pascal : voilà le bonheur que nous n’avions pas prévu et qui s’annonce en espérance. Mais ne pourrait-on pas découvrir qu’il s’inscrivait dans notre ligne (prophétique ou poétique) ? Bibliothèque Municipale et Interuniversitaire, lieu de travail et de concentration ; Hôtel Chazerat, lieu de la fréquentation vivante et de la conversation. Et de même : Pascal savant et retiré ; Pascal honnête homme dans le monde. Le CIBP se conforte dans cette analogie double entre lui-même et son objet, et il peut se définir par cette double figure, dont nous voulons qu’elle ne soit pas une illusion.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Thérèse Goyet, « D’une année sur l’autre réflexion », Courrier du Centre international Blaise Pascal, 2 | 1980, 10.

Référence électronique

Thérèse Goyet, « D’une année sur l’autre réflexion », Courrier du Centre international Blaise Pascal [En ligne], 2 | 1980, mis en ligne le 23 novembre 2015, consulté le 19 août 2017. URL : http://ccibp.revues.org/397 ; DOI : 10.4000/ccibp.397

Haut de page

Auteur

Thérèse Goyet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Centre international Blaise Pascal

Haut de page
  • Logo Université Clermont Auvergne
  • Logo PUBP (Presses Universitaires Blaise Pascal)
  • Logo MSH Clermont-Ferrand
  • Logo IHRIM (Histoire des représentations et des Idées dans les Modernités)
  • Logo POLEN (Pôle éditorial numérique de l'Université Clermont Auvergne)
  • Logo BCU (Bibliothèque Clermont Université)
  • Revues.org